Si vous êtes polytechnicien, énarque, normalien, membre d’un grand corps de l’Etat, vous pouvez zapper ce message car même si votre projet est inutile et sans avenir, si vous venez en jeans et en baskets (comme Steve Jobs) vous trouverez tous les financements nécessaires, auprès de vos condisciples qui tiennent les cordons des bourses, des banques et des organismes de financement.

Vous trouverez également tous les clients car vous aurez accès à tous les médias contrôlés par les mêmes élites. C’est, en effet, tellement sympathique de voir un brillant esprit, qui pourrait être conseiller technique dans un cabinet ministériel ou dirigeant d’un grand groupe, se lancer dans la jungle du marché où tous les autres doivent prendre des risques personnels, hypothéquer leur maison et emprunter aux copains et à la famille.

Si vous n’êtes que vous-même, alors votre image est votre sésame. L’image au sens large, le « parêtre » reflet de votre être, autant que le paraître expression des normes socioculturelles dont la maîtrise sont les facteurs déterminants de votre succès.
« L’habit ne fait pas le moine » dit un dicton populaire. Il faudrait le compléter. Aujourd’hui si l’habit ne fait pas le moine il fait le pape!

Une étude Eurobarométrie de 2009 portant sur près de 27000 personnes dans les 27 pays de l’UE a montré que la façon de s’habiller, de se présenter et l’âge sont les 2 premières causes de discriminations à l’embauche en Europe, chacune avec 48% des réponses. Les mêmes causes produisant les mêmes effets, il est logique de penser que dans la relation avec votre banquier, vos fournisseurs ou vos clients ces facteurs ont les mêmes conséquences discriminatoires.

Après la tenue vestimentaire et l’âge, viennent ensuite dans l’étude Eurobarométrie:

  • La couleur de peau ou l’origine ethnique avec 38% des réponses.
  • L’existence d’un handicap avec 37% des réponses.
  • L’apparence physique générale (taille, poids) avec 36% des réponses.
  • La façon de parler, l’accent avec 30% des réponses.
  • L’expression d’une conviction religieuse avec 22% des réponses.
  • Le sexe avec 19% des réponses.
  • L’orientation sexuelle avec 18% des réponses.
  • Le fait de fumer ou non avec 16% des réponses.
  • Le nom avec 13% des réponses.
  • L’adresse avec 9% des réponses.

Il est triste de penser qu’un individu cumulant plusieurs causes de discrimination ait peu de chances de trouver un accueil favorable du marché.

C’est parce qu’il y a des déterminismes sociaux qu’il est heureux que les facteurs constitutifs de l’image d’une personne puissent être modifiés. Connaître les causes des discriminations permet sinon de les supprimer tout du moins de les atténuer. C’est au terme d’un processus relationnel, qu’un crédit est accordé ou qu’une commande est passée. Un ordinateur ne signe pas de commande et ce sont des êtres de chair et de sang avec leurs préjugés qui le font.

Ma vocation est d’optimiser ces facteurs, de révéler les signes extérieurs de votre richesse intérieure et de vous guider pour être reconnu par autrui, pour choisir et être choisi, pour vous transmettre l’énergie intérieure propre à déplacer les montagnes.
Cela va au-delà du relooking même élargi au coiffeur, opticien, dentiste et dermatologue. Votre manière de parler et surtout d’écouter, votre culture générale, votre regard, votre gestuelle, la confiance que vous inspirez, votre maitrise des codes sociaux propres à votre interlocuteur sont autant de points qui mis bout à bout dessinent la droite trajectoire de votre réussite.


Votre compétence technique va de soi et nul interlocuteur ne vous demandera jamais d’exécuter une quelconque démonstration car cela dure longtemps. Si vous êtes comptable ou garagiste votre interlocuteur ne vous demandera jamais d’analyser son bilan ou réparer sa voiture. C’est par la qualité de votre présence que vous serez distingué. Si on vous répond que votre projet ne tient pas la route c’est souvent un prétexte pour vous éconduire. Si vous étiez le fils du Président de la République votre projet serait très intéressant. Faute d’être adopté par un personnage illustre optimisez votre image pour mieux convaincre.

Mon talent est au service de votre expertise. Vous connaissez votre produit et votre métier, je m’occupe du reste.

Share This